Télécharge notre app et protège l’environnement !

apple store application now you know
google play store application now you know

Le réchauffement climatique

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique correspond à un phénomène écologique. C’est la conséquence de l’augmentation des températures de la surface de la Terre. Ces 80 dernières années, le réchauffement climatique a été de +2°C. Sur les 500 années précédentes, il était de +0,5°C. Le réchauffement climatique provoque en finalité un changement climatique.

Dans cet article nous revenons en détail sur ce qu’est le réchauffement climatique. Principes, causes, conséquences… Comprenez en détail ce phénomène qui nous concerne tous.

 

Le rôle de l’effet de serre

Le principal facteur du réchauffement climatique actuel est la combustion de combustibles fossiles. Ces hydrocarbures réchauffent la planète via l’effet de serre, qui est causé par l’interaction entre l’atmosphère terrestre et le rayonnement solaire. La physique de base de l’effet de serre a été découverte il y a plus de cent ans par Svante Arrhenius, un scientifique suédois et futur prix Nobel.

Selon le lui, le rayonnement solaire frappe la surface de la Terre et rebondit ensuite vers l’atmosphère sous forme de chaleur, ce qui joue un rôle dans le réchauffement climatique. Les gaz de l’atmosphère emprisonnent cette chaleur, l’empêchant de s’échapper dans le vide de l’espace. Dans un document présenté en 1895, Arrhenius a découvert que les gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone pouvaient emprisonner la chaleur près de la surface de la Terre – et que de petits changements dans la quantité de ces gaz pouvaient faire une grande différence dans la quantité de chaleur emprisonnée.

 

Réchauffement climatique et gaz à effet de serre

Depuis le début de la révolution industrielle, l’homme modifie rapidement l’équilibre des gaz dans l’atmosphère et provoque un réchauffement climatique. La combustion de combustibles fossiles comme le charbon et le pétrole libère de la vapeur d’eau, du dioxyde de carbone (CO2), du méthane (CH4), de l’ozone et de l’oxyde nitreux (N2O) – les principaux gaz à effet de serre. Le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre le plus courant.

Il y a environ 800 000 ans et le début de la révolution industrielle, sa présence dans l’atmosphère s’élevait à environ 280 ppm. Aujourd’hui, c’est environ 400 ppm. Ce nombre signifie qu’il y a 400 molécules de dioxyde de carbone dans l’air pour chaque million de molécules d’air.

Le CO2 se fraye un chemin dans l’atmosphère par différents moyens. La combustion de combustibles fossiles qui libère du CO2 est de loin le principal moyen par lequel les émissions provoquent un réchauffement climatique. D’autres procédés tels que l’utilisation non énergétique de combustibles, la production de fer et d’acier, la production de ciment et l’incinération des déchets – portent le total des émissions annuelles de CO2 aux États-Unis à près de 6 milliards de tonnes.

La déforestation est également un facteur important qui contribue à l’excès de CO2 dans l’atmosphère. En fait, la déforestation est la deuxième plus grande source de dioxyde de carbone. Lorsque les arbres sont tués, ils libèrent le carbone qu’ils ont stocké pendant la photosynthèse. Selon l’évaluation des ressources forestières mondiales de 2010, la déforestation libère près d’un milliard de tonnes de carbone dans l’atmosphère par an.

Il y a des tendances encourageantes dans les émissions de gaz à effet de serre. Bien que les émissions aient augmenté de 7,7 % au total entre 1990 et 2014, elles ont diminué de 8 % entre 2005 et 2014. Ce récent déclin s’explique en grande partie par le remplacement du charbon par le gaz naturel.

 

Les effets du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique ne signifie pas seulement le fait de voir les températures augmenter. Le terme « changement climatique » est devenu le terme le plus à la mode chez les chercheurs et les décideurs politiques. Bien que le globe se réchauffe, cette augmentation de la température peut avoir des effets paradoxaux, comme par exemple des tempêtes de neige.

Le réchauffement climatique peut avoir plusieurs effets importants sur le globe : En faisant fondre la glace, en asséchant des zones déjà arides, en provoquant des phénomènes météorologiques extrêmes et en perturbant l’équilibre des océans.

L’effet le plus visible du changement climatique jusqu’à présent est peut-être la fonte des glaciers et de la glace de mer. Les nappes glaciaires ont reculé depuis la fin de la dernière période glaciaire, il y a environ 11 700 ans, mais le réchauffement du siècle dernier a accéléré leur disparition.

Une étude de 2016 a révélé qu’il y a 99 % de chances que le réchauffement climatique de la planète ait causé la fonte des glaciers. Au pôle Nord, le réchauffement est deux fois plus rapide, et la glace en subit les conséquences. Les glaces d’automne et d’hiver dans l’Arctique ont atteint des minimums records en 2015 et 2016, ce qui signifie que l’étendue des glaces ne couvrait pas une aussi grande partie de la haute mer que ce qui avait été observé auparavant.

La glace se forme également plus tard dans la saison et fond plus facilement au printemps. Certains scientifiques pensent que l’océan Arctique connaîtra des étés sans glace d’ici 20 ou 30 ans.

 

fonte des glaces

 

Un climat plus chaud et plus sec

Le réchauffement de la planète va aussi changer les choses entre les pôles. On s’attend à ce que de nombreuses zones déjà sèches le deviennent encore plus à mesure que le monde se réchauffera.

Une étude a prédit une probabilité de 85 % de sécheresses d’une durée d’au moins 35 ans d’ici 2100. Le principal facteur, selon les chercheurs, est l’évaporation croissante de l’eau provenant de sols de plus en plus chauds. Des recherches menées en 2014 révèlent que de nombreuses régions connaîtront probablement moins de précipitations à mesure que le climat se réchauffera.

Les régions subtropicales, notamment la Méditerranée, l’Amazonie, l’Amérique centrale et l’Indonésie seront probablement les plus touchées, tandis que l’Afrique du Sud, le Mexique, l’Australie occidentale et la Californie s’assécheront également.

 

Des conditions météorologiques extrêmes

Autre impact du réchauffement climatique : les conditions météorologiques extrêmes. Les ouragans et les typhons devraient s’intensifier à mesure que la planète se réchauffe. Les océans plus chauds évaporent plus d’humidité, ce qui est le moteur qui alimente ces tempêtes.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit que même si la planète diversifie ses sources d’énergie et passe à une économie moins intensive en combustibles fossiles (scénario dit A1B), les cyclones tropicaux seront probablement jusqu’à 11 % plus intense que la norme.

 

Perturbation des océans

Les océans agissent comme un puits de carbone – ils absorbent le dioxyde de carbone dissous. Ce n’est pas une mauvaise chose pour l’atmosphère, mais ce n’est pas génial pour l’écosystème marin. Lorsque le dioxyde de carbone réagit avec l’eau de mer, il entraîne une baisse du pH, un processus connu sous le nom d’acidification des océans.

L’acidité accrue ronge les coquilles et les squelettes de carbonate de calcium dont dépendent de nombreux organismes océaniques pour leur survie. Les scientifiques marins ont observé des niveaux alarmants de blanchissement du corail, des événements au cours desquels les coraux expulsent les algues symbiotiques qui leur fournissent des nutriments et leur donnent leurs couleurs vives.

 

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

Un nombre croissant de chefs d’entreprise, de fonctionnaires et de citoyens s’inquiètent du réchauffement de la planète et de ses conséquences et proposent des mesures pour inverser la tendance.

Alors que certains affirment que la Terre va se guérir d’elle-même, les processus naturels d’élimination de ce CO2 d’origine humaine de l’atmosphère fonctionnent sur une échelle de temps allant de centaines de milliers à des millions d’années « , a déclaré M. Werne, de l’université de Pittsburgh.

Oui, la Terre va se guérir elle-même, mais pas à temps pour que nos institutions culturelles soient préservées telles quelles. Par conséquent, dans notre propre intérêt, nous devons agir d’une manière ou d’une autre pour faire face aux changements de climat que nous provoquons.

L’effort le plus ambitieux pour prévenir le réchauffement est l’Accord de Paris. Ce traité international non contraignant est entré en vigueur en novembre 2016. L’objectif est de maintenir le réchauffement  » bien en dessous de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels et de poursuivre les efforts pour limiter encore plus l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius.

Chaque signataire du traité a accepté de fixer ses propres limites d’émissions volontaires et de les rendre plus strictes au fil du temps. Pour les États-Unis, sous le président Obama, cela signifiait limiter les émissions de gaz à effet de serre à moins de 28% des niveaux de 2005 d’ici à 2025.

Les climatologues ont déclaré que les limites d’émissions suggérées jusqu’à présent ne permettraient pas de maintenir le réchauffement à 1,5 ou même 2 degrés C, mais que cela constituerait une amélioration. Cependant, le président Trump a déclaré en juin 2018 que son administration ne respecterait pas l’Accord de Paris.

Pour résoudre le problème du changement climatique, il faudra opérer de grands changements dans la production d’énergie, en passant des combustibles fossiles à des sources moins intensives en carbone. Certains scientifiques pensent même que la géo-ingénierie sera nécessaire pour refroidir la planète.

Téléchargez notre application gratuite !

télécharger l'application now you know play store télécharger l'application now you know apple store

C’est quoi Now You Know ?

Now You Know est une application qui permet à chacun d’agir pour l’environnement ! Retrouvez un parcours éducatif intuitif et complet pour apprendre de nombreuses choses sur les problématiques environnementales.

Également devenez acteur en faisant des dons gratuits pour des projets environnementaux grâce à notre système d’Acts !

Retrouvez également notre catalogue d’alternatives qui recense toutes les entreprises (mode, hygiène, mobilier d’intérieur…) respectueuses de l’environnement.

Nos autres articles

Insécurité alimentaire : de quoi parle t-on exactement ?
Insécurité alimentaire : de quoi parle t-on exactement ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !L'insécurité alimentaire : informations Dans les pays du Nord, que l’on nomme également pays développés, il est devenu monnaie courante de voir le gaspillage alimentaire et l’insécurité alimentaire...

Alternatives écoresponsables : qu’avons-nous comme choix ?
Alternatives écoresponsables : qu’avons-nous comme choix ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement ! Alternatives écoresponsables : les entreprises respectueuses de l’environnement    71% des émissions de CO2 mondiales proviennent de 100 entreprises. Source : Carbon Disclosure Project.  Les...

Comment agir pour protéger l’environnement ?
Comment agir pour protéger l’environnement ?

Télécharge notre app et protège l'environnement !Comment agir pour protéger l’environnement ?    La protection de l’environnement est un sujet que l’on aborde de plus en plus fréquemment, car cela nous concerne tous. Préserver le bien être de notre planète est devenu...

Rejoins notre communauté !

Rejoins notre communauté !

Abonne-toi à nos actualités : nouvelle fonctionnalité sur notre app, nouvel article, projets financés grâce à notre système de don gratuit, et bien d'autre chose ! 

Inscription confirmée !