Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l’environnement !

apple store application now you know
google play store application now you know

Agriculture intensive : qu’est-ce que c’est et quel est l’impact ?

Les besoins alimentaires dans le monde ne cessent d’augmenter, de ce fait, l’agriculture intègre petit-à-petit des procédés industriels pour augmenter la productivité.

L’agriculture vise alors à augmenter les rendements par unité de travailleur ainsi qu’à l’hectare.

Pour cela, elle améliore non seulement la performance des sols, mais aussi celle des végétaux et des animaux par diverses méthodes issues d’innovations technologiques et scientifique.

Le problème, c’est que l’emploi excessif d’engrais, de pesticides et autres machines lourdes cause à terme de nombreux problèmes environnementaux

Dans cet article, nous aborderons l’histoire et le mode de fonctionnement de l’agriculture intensive ainsi que les conséquences de ce système sur l’environnement.

 

Qu’est-ce que l’agriculture intensive ?

Définition

L’agriculture intensive, que l’on nomme également agriculture productiviste, est un système de production agricole qui se caractérise par l’usage important d’intrants, et qui à pour mission d’amplifier le taux de production par rapport aux facteurs de production, qu’il s’agisse de la main d’œuvre, du sol ou des autres moyens de production.

Ce système repose principalement sur l’usage d’engrais chimiques et de pesticides, mais également de traitements herbicides, de fongicides, d’insecticides, de régulateurs de croissance…

Néanmoins, Il existe deux systèmes différents d’agriculture intensive, l’un polluant plus que l’autre : le système traditionnel et le système moderne. Voici leurs différences : 

 

Système traditionnel

Le système traditionnel fait appel à de nombreuses ressources humaines et la force animale est souvent utilisée pour aider à la production, la biodiversité est élevée et plusieurs espèces complémentaires sont parfois cultivées ensemble dans un but de respect de l’écosystème, mais les moyens matériels et bien souvent financiers sont rares.

Les impacts environnementaux de l’agriculture traditionnelle sont minimes, puisque l’intensification agricole repose d’avantage sur l’investissement humain maximal plutôt que sur d’autres facteurs de production.

 

Système moderne

C’est ce second système que l’on nomme communément « agriculture intensive ».

Contrairement au système traditionnel, le système moderne à un réel impact sur l’environnement, du fait que ce système ait principalement recours à des robots ou à des machines au détriment de la main d’œuvre humaine.

L’intensification demande alors des investissements considérables et une utilisation plus importante d’intrants (engrais, produits phytosanitaires, matériel agricole, énergie). 

 

champ qui pratique l'agriculture intensive

 

Histoire

C’est après la Seconde Guerre mondiale que la plupart des pays industrialisés ont adoptés des politiques favorisant l’accroissement de l’agriculture en exploitant au maximum les progrès technologiques et scientifiques dans l’industrie mécanique et chimique ainsi qu’en génétique.

Et cela dans le but d’encourager l’écoulement des produits, d’assurer des prix avantageux et relativement stables ainsi que pour favoriser l’acquisition de nouveaux moyens de production tout en poussant les exploitations infructueuses à cesser leurs activités.

Au cours des années 1950, les machines ne cessent de devenir plus puissantes et perfectionnées, diminuant considérablement la charge de travail des agriculteurs et favorisant les cultures de grande envergure avec une main-d’œuvre réduite.

Les engrais chimiques sont également de plus en plus utilisés à partir des années 1950, ils contribuent à l’agrandissement des récoltes, tout comme les pesticides qui facilitent le travail des cultivateurs dans l’éradication des insectes indésirables et protègent les cultures de certaines maladies.

Ces nouveaux procédés permettent non seulement d’optimiser les performances des sols, des plantes et des animaux mais également d’augmenter les rendements par unité de travailleur et à l’hectare.

Toutefois, l’agriculture intensive à tendance à accroitre les inégalités économiques et sociales, en autorisant aux exploitations et aux régions les plus favorisées l’accès au progrès, au détriment des productions moins prolifiques, moins bien installées et  moins capitalisées, qui en l’absence de subventions se voient alors contraintes de fermer car elles se trouvent dans l’incapacité d’investir et de se développer.

Quels sont les impacts de l’agriculture intensive sur l’environnement ?

L’agriculture intensive met en péril l’environnement car elle engendre de multiples problèmes liés à l’utilisation massive des engrais tel que la pollution des eaux et des sol, mais pas seulement… les conséquences de l’agriculture intensive sur l’écosystème sont nombreuses : 

 

Disparition des insectes utiles à l’écosystème

L’utilisation de nombreux types de produits agrochimiques tel que les pesticides chimiques, les herbicides, les engrais, les insecticides et autres produits anti-acariens est considérée comme l’une des principales causes de dégradation de l’écosystème, due à  l’agriculture intensive.

L’utilisation massive de ces produits chimiques engendre non seulement la destruction de leurs cibles prévues qui sont en général les “mauvaises herbes” et les parasites, mais ils contaminent également les produits alimentaires consommés par l’homme

La consommation de pesticides affecte la santé des êtres humains et comporte de réels risques pour la santé comme les malformations physiques, les allergies cutanées et les maladies congénitales.

L’utilisation excessive d’insecticides et de pesticides engendre également la disparition d’insectes utiles à l’écosystème, contribuant ainsi à la perte de biodiversité.

 

agriculteur qui récolte sa production

 

Altération de l’environnement naturel, déforestation

Il a été prouvé grâce à de nombreuses études ainsi qu’à des rapports environnementaux  que l’agriculture intensive a de multiples répercussions sur l’environnement et participe à sa dégradation

L’abattage d’arbres en grand nombre, les systèmes de brûlage et le défrichement des zones forestières dans le but de créer le maximum d’espace pour l’agriculture ont mené à une déforestation massive ainsi qu’à l’érosion des sols, impactant lourdement les habitats naturels et les animaux sauvages, causant parfois leur perte. 

L’utilisation massive d’engrais chimiques et d’herbicides détériore non seulement les sols aquatiques et les plans d’eau comme les océans, les rivières et les lacs, mais également les habitats fauniques.

 

Conditions de vie et d’hygiène déplorable pour le bétail

Si l’agriculture intensive est autant critiquée et qu’on la considère cruelle envers les animaux, c’est parce qu’elle implique l’utilisation de nombreux produits chimiques, d’hormones de croissance et d’un encombrement excessif sur un espace restreint.

L’agriculture intensive se traduit donc en général par des conditions de vie et d’hygiène néfaste pour le bétail.

Le fait d’entasser les animaux les uns sur les autres dans le but de produire un maximum résulte à la pollution et à une mauvaise hygiène des animaux, entrainant maladies et autres infections.

Téléchargez notre application gratuite !

télécharger l'application now you know play store télécharger l'application now you know apple store

C’est quoi Now You Know ?

Now You Know est une application qui permet à chacun d’agir pour l’environnement ! Retrouvez un parcours éducatif intuitif et complet pour apprendre de nombreuses choses sur les problématiques environnementales.

Également devenez acteur en faisant des dons gratuits pour des projets environnementaux grâce à notre système d’Acts !

Retrouvez également notre catalogue d’alternatives qui recense toutes les entreprises (mode, hygiène, mobilier d’intérieur…) respectueuses de l’environnement.

Nos autres articles
Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?
Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Qu'est-ce que l'empreinte carbone ?  Définition On emploie le terme « empreinte carbone » car le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre qui contribue le plus  au réchauffement climatique. ...

Comment réduire son empreinte carbone ?
Comment réduire son empreinte carbone ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Comment réduire son empreinte carbone ? On estime que l’empreinte carbone d’un ménage français représente en moyenne 16,4 tonnes de CO2 par an. Cela comprend les émissions de CO2 directement...

Partenariats : Reforest’Action & Now You Know
Partenariats : Reforest’Action & Now You Know

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Plantez des arbres avec Now You Know & Reforest'Action   Qu’est-ce que Reforest’Action ? Certifiée « B Corps » (Certification octroyée aux sociétés commerciales répondant à des exigences...

Rejoins notre communauté !

Rejoins notre communauté !

Abonne-toi à nos actualités : nouvelle fonctionnalité sur notre app, nouvel article, projets financés grâce à notre système de don gratuit, et bien d'autre chose ! 

Inscription confirmée !