Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l’environnement !

apple store application now you know
google play store application now you know

Qu’est-ce que la permaculture ?

La permaculture représente plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une réelle philosophie de vie dans laquelle les animaux, insectes, êtres humains, plantes et microorganismes vivent en harmonie dans un environnement sain, équilibré et autonome.

Dans cet article, nous aborderons la permaculture dans son ensemble, de ses origines à la conception d’un jardin.

 

Définition et principes de la permaculture

La permaculture est un mode de culture systémique et global utilisant des principes d’écologie et des savoirs traditionnels pour recréer un écosystème naturel dans sa durabilité, sa stabilité, sa résilience (capacité à revenir à son état initial après une modification) et sa diversité.

Ce concept s’inspire de la nature et de son fonctionnement (on l’appelle également biomimétisme ou encore écomimétisme).

La permaculture tient compte de la biodiversité de chaque système, et ses ambitions sont relativement simples, puisque sa vocation première est de permettre la mise en place de productions agricoles respectueuses des êtres vivants, écologiques, durables et économes en terme d’énergies.

Pour atteindre ces objectifs, cette méthode traditionnelle prend en considération les relations qui existent entre les entités vivantes des écosystèmes tel que les animaux,  les insectes et les végétaux et laisse le plus de place possible à la nature dans son ensemble.

 

Origines de la permaculture

La permaculture est à l’origine un concept agricole qui fut inspiré par le modèle d’agriculture naturelle de l’agriculteur japonais Masanobu Fukuoka (1913-2008).

“Depuis tout temps, la nature suit son cours sans que nous ayons besoin d’intervenir”. C’est le concept que les Australiens Bill Mollison, biologiste de profession, et David Holmgren, essayiste, ont théorisé au cours des années 1970.

Le terme “permaculture ” signifie à l’origine ”l’agriculture permanente”, cependant, son utilisation est aujourd’hui plus large puisqu’on l’utilise pour décrire une certaine “ culture de la permanence ” dans son ensemble, qui tient compte de divers aspects sociaux.

 

À quoi sert la permaculture ?

La création d’un jardin en permaculture permet premièrement de subvenir à nos besoins humains, puisque le but d’un potager en permaculture est de produire des fruits et légumes sains et nutritifs tout en prenant soin de respecter la nature ainsi que l’écosystème.

Le potager est souvent la partie du jardin qui intéresse le plus les personnes en recherche d’alimentation saine, d’autonomie et de pratiques respectueuses de l’environnement.

Mais la création d’un jardin en permaculture permet également d’améliorer notre environnement par le développement de la biodiversité, la création d’habitats destinés à la faune ainsi qu’aux insectes utiles, ou encore par l’enrichissement de la terre.

 

Un jardin en permaculture est destiné à remplir plusieurs fonctions :

  • La production alimentaire de fruits et légumes au potager
  • La production de plantes médicinales
  • La production d’herbes aromatiques
  • La création d’espaces de vie relaxants, romantiques ou ludiques
  • La production de fleurs mellifères (plantes qui fournissent du pollen, de la propolis et du miellat)
  • La production d’ornement
  • La production de matières végétales pour l’artisanat

 

mise en pratique de la permaculture

 

Les bases éthiques de la permaculture

De façon globale, la permaculture a pour vocation d’initier chaque individu à adopter une forme d’éthique, ainsi qu’au respect de divers principes.

 

On peut résumer les valeurs premières de la permaculture en trois points capitaux :

  • Le respect de la nature dans son intégralité : ses habitants sous quelque forme qu’ils soient (animaux, insectes, plantes, forets…)
  • L’abondance et le partage via la redistribution des surplus de production
  • Le respect de l’être humain à travers sa propre personne, sa communauté ainsi que les générations futures

Le but principal de la permaculture est donc de permettre la conception   d’environnements et d’écosystèmes durables.

La permaculture regroupe de nombreuses notions, dont celles d’écologie, de pédagogie et de biomimétisme. Les notions d’agriculture biologique, d’éthique, de philosophie et de paysagisme sont également associées à la permaculture.

 

Comment mettre en place un jardin en permaculture ?

Le jardin reste la manière la plus simple et accessible de s’initier à la permaculture, puisqu’il va permettre de produire ses propres fruits et légumes de façon autonome.

Votre jardin doit être pensé de façon à ce que vous ayez à intervenir le moins possible : 

En permaculture, l’idée est de prendre le temps d’observer l’environnement pour prendre plaisir à voir pousser ce que l’on y a semé, évidemment, sans avoir recours aux pesticides.

L’essentiel est de savoir par où débuter et de suivre pas à pas la méthodologie de design pour concevoir efficacement son jardin en permaculture.

 

Le design

Lors de la conception d’un jardin en permaculture, il est primordial d’organiser le compagnonnage des plantes (technique culturale dont le but est de planter plusieurs types de végétaux sur une même parcelle), mais également de pratiquer une culture biologique et d’organiser son potager en suivant des formes « design » permettant l’optimisation de la culture et des récoltes : la culture en butte, qui facilite le jardinage avec la hauteur, qui étend la surface de plantation et qui diversifie les types de surfaces, en est le parfait exemple.

Il est également important de cultiver serré avec un maximum de diversité dans un minimum d’espace en cultivant par exemple sur une butte de permaculture, ou des planches permanentes, qui prennent peu de place et sont facilement accessibles ou encore à la verticale sur des treillis ou des paniers suspendus !

 

Le choix du support de culture

Pour éviter toutes formes d’échecs dus à des supports de culture inadaptés, et pour économiser du temps et de l’énergie, il est important de choisir correctement son support de culture afin d’être certain qu’il soit réellement adapté à ses objectifs ainsi qu’à son contexte environnemental ou climatique.

 

Le sol

Le sol doit être vivant (vers de terre, micro organismes, matière organique…) et ne doit pas être laissé nu, il faut toujours utiliser du paillage, ou “mulch” pour garder l’humidité dans le sol.

Ce mulch peut être lui-même vivant, puisqu’il peut être composé d’espèces couvre sol ou d’une densité élevée de plantations, il peut aussi être minéral (pierre, ardoise…), ou encore  végétal (paillis, bois broyé…).

 

L’eau 

Récupérer, faire circuler et utiliser du mieux possible l’eau est nécessaire dans un jardin en permaculture : l’eau doit être recyclée au maximum

On utilise régulièrement des barils de récupération d’eau au niveau des descentes de gouttières, pour récupérer l’eau de pluie, qui est chargée d’éléments nutritifs et donc particulièrement bonne pour le jardin.

Si l’eau est nécessaire au jardin, c’est non seulement car elle maintient l’hydratation du sol et des plantes, mais également parce qu’elle attire la faune.

 

L’association des plantes

Il est primordial de pratiquer des associations positives de plantes sur la même parcelle pour éviter la monoculture : on cultive souvent ensemble les légumes, les herbes et fleurs comestibles, les petits arbres fruitiers et les plantations d’ornement, car ils interagissent de manière vertueuse.

 

Podcast sur la permaculture 

 

Télécharge notre app mobile et fais des dons gratuits pour l’environnement !

application now you know apple store
application now you know play store

Now You Know lance sa campagne de crowdfunding !

Soutenez-nous sur Ulule pour nous aider à faire grandir notre projet !

C’est quoi Now You Know ?

Now You Know est une app qui permet à chacun d’agir contre les problèmes climatiques !

Avec notre app, tu peux faire des dons gratuits pour soutenir des associations en recherche de financement pour leurs projets environnementaux !

Le don est bien gratuit pour l’utilisateur !

Il se fait en découvrant des entreprises écoresponsables et en réalisant un parcours éducatif qui te permet d’apprendre différentes choses sur l’environnement !

Nos autres articles

Qu’est-ce que la collapsologie ?
Qu’est-ce que la collapsologie ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Qu’est-ce que la collapsologie ? Définition de la collapsologie La collapsologie se définit comme étant une approche pluridisciplinaire portée sur un possible effondrement de la civilisation...

Qu’est-ce que le greenwashing ?
Qu’est-ce que le greenwashing ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Qu’est-ce que le greenwashing ? Définition et histoire du greenwashing Le greenwashing, en français l’éco-blanchiment, est une méthode de marketing qui consiste pour une entreprise à orienter ses...

Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?
Qu’est-ce que l’empreinte carbone ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Qu'est-ce que l'empreinte carbone ?  Définition On emploie le terme « empreinte carbone » car le dioxyde de carbone est le gaz à effet de serre qui contribue le plus  au réchauffement climatique. ...

Comment réduire son empreinte carbone ?
Comment réduire son empreinte carbone ?

Télécharge notre app et fais des dons gratuits pour l'environnement !Comment réduire son empreinte carbone ? On estime que l’empreinte carbone d’un ménage français représente en moyenne 16,4 tonnes de CO2 par an. Cela comprend les émissions de CO2 directement...

Rejoins notre communauté ! Inscris-toi à notre Lettre d'information et reçois nos derniers articles et nos actualités sur notre application mobile !

Rejoins notre communauté !

Inscris-toi à notre Lettre d'information et reçois nos derniers articles et nos actualités sur notre application mobile !

Inscription confirmée !